Expo Jacques Demy

L’univers de Jacques Demy se compose de marins, forains, fée des Lilas, ouvriers, jumelles excentriques, artistes rêveurs ou marchand de télé. Il est un de ces cinéastes magiciens qui a su garder son enfance intacte, continuant d’y puiser tout au long de sa vie son énergie créatrice.

Puissance de sublimation inassouvie, présente aussi dans sa pratique du dessin (dès les années 40), de la photographie et de la peinture (dans les années 80), que l’exposition révèle pour la première fois aux côtés de clichés inédits de sa compagne Agnès Varda, et d’œuvres réalisées par ses plus proches collaborateurs. En particulier, les créations musicales de Michel Legrand (son « frère de cinéma ») ainsi que les gouaches fauves du décorateur Bernard Evein, qui l’accompagna durant toute sa carrière.

les-demoiselles-de-rochefort-1967-3-g

Mais l’œuvre de Demy outrepasse la seule histoire du cinéma pour s’inscrire dans celle de l’art du XXe siècle.

Pour prouver ce postulat esthétique, l’exposition, construite de manière chronologique, confrontera les films avec des œuvres originales d’artistes dont Demy a explicitement revendiqué l’influence : Raoul Dufy dont l’aquarelle La Baie des Anges inspirera le film éponyme de Demy, David Hockney pour sa représentation lumineuse de la Californie ou Leonor Fini pressentie pour créer les costumes fabuleux de Peau d’âne.

bleue

Et pour les enfants plus particulièrement…

Des films enchantés et enchanteurs choisis dans la filmographie de Jacques Demy mais également dans sa cinémathèque personnelle viendront illuminer les séances Jeune Public le temps de l’exposition !
Voir et revoir Les Demoiselles de Rochefort ou Peau d’âne, découvrir Lady Oscar ou Le Joueur de flûte, se glisser aux côtés de Paul Grimault dans La Table tournante pour apprendre les secrets de fabrication des films d’animation : voilà le programme, avec pour guide Jacquot, le petit Jacques Demy qui a grandi à Nantes et dont Agnès Varda dresse un portrait très attachant.
Et lui, quels sont les films qui ont compté pour lui dès son enfance et dont on peut s’amuser à retrouver l’empreinte dans ses propre films ? C’est ce que l’on apprendra en parcourant sa propre cinémathèque, peuplée de burlesques (les films de Buster Keaton), de comédies musicales (Chantons sous la pluie) ou d’adaptation de contes de fées (La Belle et la Bête ou Blanche Neige).

Cette programmation se conclura le 23 juin par une grande journée de fête autour de Peau d’âne.

Et enfin, la recette du Cake d’Amour !

Les Chefs de la Maison Dalloyau ont rassemblé tout leur savoir-faire pour redonner naissance à l’enchanté Cake d’Amour !

Ils ont fredonné l’inoubliable chanson entonnée par Catherine Deneuve, ressorti la fameuse jatte plate, utilisé leurs talents de pâtissiers, glissé une bague de princesse, ajouté un soupçon de magie… pour dévoiler le gâteau le plus célèbre du cinéma français ! Alors que l’on soit un inconditionnel de Peau d’Âne, un admirateur des films de Demy ou tout simplement un éternel gourmand, laissez-vous tenter par cette recette mythique !

 

Préparez votre
Préparez votre pâte
Dans une jatte
Dans une jatte plate
Et sans plus de discours,
Allumez votre
Allumez votre four

Prenez de la
Prenez de la farine
Versez dans la
Versez dans la terrine
Quatre mains bien pesées
Autour d’un puits
Autour d’un puits creusez

Choisissez quatre
Choisisssez quatre œufs frais
Qu’ils soient du mat’
Qu’ils soient du matin frais
Car à plus de vingt jours,
Un poussin sort tou
Un poussin sort toujours !

Un bol entier
Un bol entier de lait
Bien crémeux s’il
Bien crémeux s’il vous plaît !
De sucre parsemez
Et vous amalga
Et vous amalgamez.

Une main de
Une main de beurre fin
Un souffle de
Un souffle de levain
Une larme de miel
Et un soupçon de
Et un soupçon de sel !

Il est temps à
Il est temps à présent
Tandis que vous
Tandis que vous brassez
De glisser un présent
Pour votre fian
Pour votre fiancé

Un souhait d’amour
Un souhait d’amour s’impose
Tandis que la
Que la pâte repose
Graissez le plat de beurre
Et laissez cuire une
Et laissez cuire une heure.

 Titre Jacques DEmy

Exposition à la Cinémathèque française

du 10 avril au 04 août 2013

 

Envoyer cet article à un ami :

Email de votre ami(e)
Votre message
Recopiez le code de sécurité ci-dessous