Damned! Avant, on connaissait tous une pauvre fille qui avait un prénom tout à fait normal en soi, mais qui, associé à son nom, faisait la risée de l’école ! Ça, c’était avant. Aujourd’hui, les parents de certains pays où il n’existe aucune loi qui interdit les prénoms ridicules, peuvent appeler leurs enfants Hashtag, Google, Excel ou Jedi… Y’en a même un en Egypte qui a appelé sa fille Facebook en hommage au rôle joué par le réseau social pendant le Printemps arabe !

Retrouvez sur Golem, Les 10 pires prénoms 2012 en une infographie, histoire de rire un peu et de se moquer, parce que, nous, en France, on en est encore à « Monsieur et Madame Mavallée ont deux filles, ils les appellent… »*

Pires-Prenoms-2012-BabyCenter

* Colette et Berthe !

 

Envoyer cet article à un ami :

Email de votre ami(e)
Votre message
Recopiez le code de sécurité ci-dessous