Damned doudou

Quoi ?! Vous n’avez jamais pensé à acheter la chose en double ? Ou à lui coller une puce sous le poil ? Une étiquette ? Un idDOO ?… Et maintenant, cette chose toute pourrie, toute moche, qui pue, est définitivement perdue ?! Damned!

Il va falloir faire preuve de la plus grande diplomatie pour affronter l’un des premiers grands chagrins de sa toute petite vie !

Mais heureusement, il existe une ou deux solutions (oui, pas plus, désolée !) pour vous aider à surmonter l’épreuve.

Solution n°1

On en profite pour passer à autre chose ! Terminado le doudou ! Très radical, mais tellement plus simple sur le (très, très) long terme ! Vous n’assumez pas ?… Hum, Pim Pamela non plus ! Passons à la solution n°2 illico !

Solution n°2

Plongez la tête la première dans les limbes du web ! Entrez un mot clé ou une description rapide genre « pingouin musical, marque Tartanpion » et lancez une recherche par image… de jolis petits miracles peuvent se produire. Vous pouvez ainsi retrouver le même doudou sur Ebay ou autre, même si ledit doudou n’est plus vendu depuis des lustres ! En principe, le doudou sera neuf, mais bon, après ce n’est pas si compliqué d’expliquer qu’il était parti en vacances et qu’il est enfin revenu en pleine forme, blablabla… Hein ?!

Solution n°3

Lancez une bouteille à la mer ! Et passez au peigne fin tous les sites de petites annonces de doudous… Mais si ça existe ! Ne stressez pas, ils ont tous (en principe) un petit moteur de recherche qui vous fera gagner un temps précieux. C’est parti : Inspecteur doudou, Mille doudou, Mister doudou, SOS doudou, La cabane à doudou, Calindoudou ou encore Engel Boutik ! Et en dernier recours, il existe même une page Sos doudou perdu sur Facebook !

Solution n°4

Présentation de la sœur, du cousin ou du meilleur ami de l’ancien doudou… Remplacement donc. D’accord, cette solution n’est pas très éloignée de la n°1, mais on vous avait prévenu que l’on n’avait pas grand chose à vous mettre sous la dent… et puis, elle est tout de même plus douce, non ?!

 

Envoyer cet article à un ami :

Email de votre ami(e)
Votre message
Recopiez le code de sécurité ci-dessous